Intervenants

Le parcours de socialisation et l'expertise cynotechnique
@Thierry Bedossa

Les meilleures armes contre la dangerosité du chien domestique. Les lois de 1999 et 2003
@Françoise Bivel

Quelle politique pour les prochaines années ?
@Geneviève Gaillard

Les morsures : un risque sanitaire et économique
@Jean-Michel Michaux

L'agression chez l'animal : la vision de l'éthologiste
@Bertrand Deputte

Communication canine et reconnaissance du chien agressif
@Jacques Milleman

Les lois et réglementations étrangères relatives aux chiens dangereux et aux activités autour du chien ont-elle eu des conséquences ?
@Franck Haymann

Ce que dit la Loi L99-5. Textes et réglementations locatives, nouvelle Loi Sarkozy et directives préfectorales
@Serge Pautot

La prévention : Rôle de l'éleveur, sélection et amélioration génétique, Socialisation à l'élevage
@Anne-Marie Le Roueil

L'avis et l'expérience du journaliste, spécialiste de la presse "Molosses"
@Claude Pacheteau

Le rôle du vétérinaire praticien dans la prévention et l'intervention
@Antoine Bouvresse

Les écoles du chiot de la SCC-CNEAC et les chiens visiteurs
@Joseph Ortega

Educateurs canins professionnels : L'action des pouvoir publics dans la professionnalisation
@Paule Dupin

Socialisation pratique : Socialisation par l'image
@Nicolas Cornier

Rééducation d'un chien agressif : L'approche de l'éducateur
@Catherine Collignon

Approche clinique et thérapie comportementale du chien agressif
@Valérie Dramard

Approche non médicalisée
@Françoise Martin

Chiens dangereux et société : Le mal-être de la présence canine dans notre société
@Jean-Luc Vuillemot

Quelle définition donner à la dangerosité du chien ?
Table ronde du 26 janvier 2007
Vincent Porcu - Antonio Ruiz - Monique Bourdin - Serge Belais - Emmanuel Tasse - Françoise Martin - Dominique Grandjean - Danièle Mirat - Jean-François Courreau - Jean-Michel Michaux - Thibaut Lanchais  - Claude Simon Laugier
Avec la participation de :Me Lida Klarsfeld, avocate de la SPA

63ème SEMINAIRE DE LA SFC 26 et 27 janvier 2007
Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort (94)
De graves menaces pèsent sur la sélection et sur la détention du chien domestique en France

Cliquez

A la mi-Juin de cette année, des accidents tragiques occasionnés par des morsures de chiens, et largement commentés dans la presse, ont amenés les pouvoirs publics à annoncer de nouvelles mesures leur permettant de circonscrire le « problème » des chiens catégorisés comme « dangereux et agressifs » depuis la loi de 99.

Malgré la constitution d’un groupe de travail interministériel auquel ont participé les représentants d’une bonne partie des corporations professionnelles et associations impliquées dans la filière canine, malgré 3 réunions les 11 et 26 Juillet puis le 12 Septembre, le législateur s’apprête à durcir considérablement encore le volet répressif de la loi de 99, à définir encore de nouvelles catégories de chiens dits « d’attaque, de garde et de défense » (proposition de loi en date du 19 Septembre 2006 par Monsieur le député Yves Nicolin), bref à stigmatiser encore et toujours une partie de la population canine.

La Société Francophone de Cynotechnie a donc organisé un séminaire sur ces sujets porteurs de graves menaces pour l’avenir de la sélection et de la détention du chien domestique en France, et pour la place si particulière qu’il occupe au sein de notre nation, amie traditionnelle des chiens depuis au moins deux millénaires.

La communauté cynotechnique ne peut et ne doit accepter la définition par le législateur et les pouvoirs publics de catégories de chiens « dangereux, agressifs, d’attaque, de garde ou de défense » alors que ces utilisations n’ont jamais été retenues par les cynophiles et les sélectionneurs depuis la création de la Société Centrale Canine comme critères objectifs et quantifiables présidents à une politique de sélection. Une telle démission conduit aujourd’hui à une reconnaissance et une acceptation de fait par le grand public et le législateur de la dangerosité des chiens !

La communauté cynotechnique ne peut et ne doit pas non plus accepter, en l’état des connaissances scientifiques actuelles si nombreuses et foisonnantes sur le processus d’évolution et de domestication du chien, sur le développement comportemental et le processus de socialisation, sur les techniques de conditionnement et de modification du comportement et sur la psychiatrie canine, qu’on définisse de façon si arbitraire des catégories de chiens qui seraient « prédestinés et génétiquement programmés » pour être dangereux et agressifs.

Réunir tous les acteurs de la filière et les passionnés du chien, faire un état des lieux, expliquer, éduquer, informer, convaincre, tels étaient les objectifs du séminaire qu’a organisé la SFC les Vendredi 26 et Samedi 27 janvier 2007 à l’Ecole Vétérinaire d’Alfort.

Vous avez eu la possibilité d’entendre de nombreux professionnels reconnus et réputés (sélectionneurs, éleveurs, éducateurs et comportementalistes professionnels, vétérinaires, zoo psychiatres, moniteurs de clubs et utilisateurs), des scientifiques enseignants, des journalistes, des parlementaires et des représentants des associations et des pouvoirs publics.

Thierry Bédossa, vétérinaire et Président de la SFC